Nuages dans le ciel s’étirent, s’étirent …

Ragaillardie,

Je chausse mes bottes de sept lieux,

Cotillac à la main,

 

 

A cloche pied sur

« Orleans, Aurelianis Cenabum »,

Quelle joie de revoir Jeanne,

L’ange de Groslot,

Le jardin de l’Archevêché :

Un véritable repère de lèvres collées.

Irrésistible,

Le vent,

A dévoiler les Sœurs,

Me donne envie de saluer Sainte-Croix.

Si près du Ciel,

A l’unisson notre Jeanne, Michel, Catherine, Marguerite et Félix,

Se balancent,

Et ce chant dans mon cœur appelle le bonheur.

 

Une réflexion sur « Nuages dans le ciel s’étirent, s’étirent … »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s