Un petit coin de paradis

Un platane remarquable sur le boulevard de Charonne,  

Puis en quittant la rue de Bagnolet, le silence et la nature s’imposent.

Cité, Villa, jardins partagés, jardin naturel, jardins sur les toits, petite ceinture et le Père-Lachaise.

Un dédale de ruelles, de passages et d’impasses. De Dieu à Satan ou vis et versa.

Continuer à lire … « Un petit coin de paradis »

Luminor et ses trésors

Samedi, c’est Luminor, le cinéma d’art et d’essai du Marais.

Ambiance calme et chaleureuse.

Pas de bandes annonces tonitruantes.

Séances mélodie du bonheur avec La la Land, les parapluies de Cherbourg et les demoiselles de Rochefort.

Quel plaisir pour les yeux, les oreilles, la tête et le cœur !

 

Après la séance des parapluies de Cherbourg, j’ai une heure libre avant la séance suivante et une petite faim.

La rue du Temple est très animée : il fait bon, les terrasses sont bondées. Je marche direction Seine et découvre sur le même trottoir l’espace de restauration du BHV Homme.

C’est tout nouveau. L’ouverture a eu lieu lundi dernier.  Il y a des plantes et des stands qui donnent envie de s’installer et de tout goûter. Tout n’est pas encore prêt mais c’est prometteur. Il est ouvert 7 jours sur 7. Comme le magasin.

Je repère un stand qui propose des ceviches, des salades d’avocat … des cocktails…C’est la Plage, la nouvelle annexe du restaurant du 10ème arrondissement.

J’ai envie d’exotisme, de nouvelles saveurs.Je commande un ceviche péruvien de dorade et une salade d’avocat : ce sera parfait. Je n’ai pas envie d’entrer dans un restaurant ! Je vais pouvoir manger sur le pouce en profitant du jour !

La patronne m’explique le principe du ceviche : c’est une préparation minute avec une cuisson du poisson au citron vert.  Il est servi pimenté dosé à convenance avec de la coriandre, de la patate douce et du popcorn de mais local.

C’est plus savoureux que le sushi et je n’ai pas besoin d’ajouter de la sauce soja pour le manger.La salade d’avocat est du même cru, assortiment de tomates, oignon rouge, coriandre et assaisonnement.

Je dévore littéralement mon plat et ça fait rire la patronne et un de ses amis brésiliens présent. J’ai la chance de boire avec, un jus de fruit de la passion. Un pur bonheur !

Me voilà rassasiée pour partir au pays léger des Demoiselles de Rochefort !

Quelle belle découverte !

Je reviendrai.