Collioure, mon amour !

Adieu blanquette de Limoux,

Bonjour Sangria, Banyuls, tapas et moustiques !

Le plaisir de se perdre dans les rues fleuries,

De trotter jusqu’à la dernière plage.

De plonger dans cette mer qui timidement clapote.

Je suis assise sur un banc face à la Marina.

Il est midi.

Le ciel et la mer sont bleu Azur.

Il y a un vent doux et constant pour partir vers les îles bien heureuses.

Le temps d’avitailler, de terminer les dernières démarches à la capitainerie…

Il est temps de larguer les amarres !

Cap sur l’ Etoile du sud .

Dans le sillage d’André Derain, d’Henri Matisse et de Zao Wou-Ki !

 

Chemins occitans

Première pause de l’été dans ce petit village du Livre.
Je chemine avec bonheur avec Peau d’Ane et le Vilain Petit canard,
Je me plonge dans la quête du Graal de Jean-Marie Martin,
Celle du Papier, de l’écriture et du Livre.

 


Quelle joie de rouler par monts et par vaux à vélo,
De se baigner dans les eaux vivifiantes de la rivière!

 

Bientôt la mer !