Le crépuscule tropical

Tu es parti brutalement

De l’autre cote de l’océan.

Je suis triste parce que je suis

Far away from Home.

Je me souviens.

Tu m’as vu grandir.

Tu me ressemblais.

Tu étais ma seule famille.

Tu étais là.

Je ne suis pas ce soir,

Avec tous les nôtres,

Parents, alliés et amis,

A danser et à chanter pour et avec toi.

Je ne serais pas là,

Demain à Morne à l’eau pour un dernier adieu.

Je me souviens du mystère du groska et de la flute

Au crépuscule mêlé au chant des grenouilles

Sur les hauteurs de la Soufrière,

De tes lunettes et de ton sourire moqueur…

Je te souhaite bon voyage.

 

Collioure, mon amour !

Adieu blanquette de Limoux,

Bonjour Sangria, Banyuls, tapas et moustiques !

Le plaisir de se perdre dans les rues fleuries,

De trotter jusqu’à la dernière plage.

De plonger dans cette mer qui timidement clapote.

Je suis assise sur un banc face à la Marina.

Il est midi.

Le ciel et la mer sont bleu Azur.

Il y a un vent doux et constant pour partir vers les îles bien heureuses.

Le temps d’avitailler, de terminer les dernières démarches à la capitainerie…

Il est temps de larguer les amarres !

Cap sur l’ Etoile du sud .

Dans le sillage d’André Derain, d’Henri Matisse et de Zao Wou-Ki !

 

Chemins occitans

Première pause de l’été dans ce petit village du Livre.
Je chemine avec bonheur avec Peau d’Ane et le Vilain Petit canard,
Je me plonge dans la quête du Graal de Jean-Marie Martin,
Celle du Papier, de l’écriture et du Livre.

 


Quelle joie de rouler par monts et par vaux à vélo,
De se baigner dans les eaux vivifiantes de la rivière!

 

Bientôt la mer !

 

 

 

Un petit coin de paradis

Un platane remarquable sur le boulevard de Charonne,  

Puis en quittant la rue de Bagnolet, le silence et la nature s’imposent.

Cité, Villa, jardins partagés, jardin naturel, jardins sur les toits, petite ceinture et le Père-Lachaise.

Un dédale de ruelles, de passages et d’impasses. De Dieu à Satan ou vis et versa.

Continuer à lire … « Un petit coin de paradis »

Le bon air de printemps des Vosges

Une cure providentielle de plein air dans cette belle région authentique et chaleureuse.

 

A deux pas de Paris,

Le granit,

Le vert profond des conifères, le vert tendres des hêtres,

Les tourbières, l’eau qui rigole partout,

Les ballons sur les crêtes,

La neige et jonquilles dans la montée du Reinkopf, des chamois, Continuer à lire … « Le bon air de printemps des Vosges »