Le crépuscule tropical

Tu es parti brutalement

De l’autre cote de l’océan.

Je suis triste parce que je suis

Far away from Home.

Je me souviens.

Tu m’as vu grandir.

Tu me ressemblais.

Tu étais ma seule famille.

Tu étais là.

Je ne suis pas ce soir,

Avec tous les nôtres,

Parents, alliés et amis,

A danser et à chanter pour et avec toi.

Je ne serais pas là,

Demain à Morne à l’eau pour un dernier adieu.

Je me souviens du mystère du groska et de la flute

Au crépuscule mêlé au chant des grenouilles

Sur les hauteurs de la Soufrière,

De tes lunettes et de ton sourire moqueur…

Je te souhaite bon voyage.

 

4 réflexions sur « Le crépuscule tropical »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s